· 

Les bienfaits de la nature .

Le salut du monde passe par l'état sauvage. HD Thoreau.

Instinctivement, nous ressentons pour la plupart d'entre nous que d'être dans la nature nous est bénéfique, une grande promenade hors de la ville nous fait ressentir beaucoup de bien-être et de relaxation. Il suffit aussi de voir un enfant jouer dans la forêt ou dans la boue pour réaliser combien est innée cette interconnexion profonde entre l'être humain et la nature. 
Pourtant actuellement nous avons souvent tendance à nous enfermer à l'intérieur (de nos maisons, de nos voitures, de nos smartphones, de nos habitudes...), nous passons nos journées inconscients de notre déconnexion avec la nature. Nous sommes un peu devenus des humains de boîte...
La recherche scientifique a commencé à lever le voile sur les bénéfices de l'exposition à la nature. La médecine moderne commence juste à utiliser la nature et son influence bénéfique dans le traitement et la prévention de différentes affections. On parle maintenant même de Trouble par manque de nature (Nature Deficiency Disorder; voir les livres de Richard Louv ).

 

Au niveau physique, l'exposition à la nature fait baisser la pression artérielle, les battements cardiaques ainsi que l'activité du nerf sympathique, par exemple par un bain de forêt comme l'appellent les japonais (en fait une simple promenade en forêt; https://www.ncbi.nlm.nih.gov/m/pubmed/19568835/)
De plus, de nombreux facteurs de l'immunité sont stimulés (entre autres les cellules Natural Killer et l'expression de protéines anti-cancer).
Au niveau psychique les chercheurs ont constaté une diminution des sentiments d'angoisse, de dépression, de confusion, de tension et du stress. De plus être dans la nature augmente fortement les niveaux d'attention, d'énergie et l'engagement positif dans une activité physique.
D'ailleurs les implications de la reconnexion entre l'homme et la nature sont telles que de nouvelles disciplines en sont nées : l'écopsychologie ( Soigner l'esprit, guérir la Terre: Introduction à l'écopsychologie), l'écosophie, l'écologie spirituelle ( L'écologie spirituelle : Histoire d'une révolution tranquille) et j'ajouterai pour ma part l'écofitness (paléofitness et Mouvement Naturel).
Du point de vue du Mouvement Naturel, la nature est un milieu comportant une forte complexité. Or la complexité est le facteur oublié du fitness actuel. C'est la complexité qui va nous obliger à nous ADAPTER et c'est cela qui va stimuler votre corps et votre cerveau (mais pourquoi les dissocier ?). De plus le contact avec votre peau et les éléments naturels (par exemple la boue...)va stimuler votre microbiome, et donc améliorer votre santé en général.
En conclusion, il est essentiel de se mettre en contact autant que possible avec la nature. Cela peut être de simplement se mettre pieds-nus dans l'herbe, de se suspendre quelques secondes aux branches d'un arbre ou de faire une promenade en forêt.
Si en plus vous ajoutez la pratique du Mouvement Naturel à ces moments-là vous ajouterez les bénéfices de l'exercice à ceux de la nature, profitant ainsi d'une grande synergie. De plus profitez de ces moments pour améliorer votre complicité familiale, ainsi vous profiterez un maximum de ces moments dans la nature.
Merci de m'avoir lu jusqu'ici, merci de me laisser un commentaire si vous en ressentez l'envie et de le partagez sans limites si vous l'avez apprécié!
Et souvenez vous que vous êtes le meilleur spécialiste sur vous mêmes!
Faites-vous confiance!

Écrire commentaire

Commentaires : 0