· 

Functionnal training (FT) ou Mouvement Naturel (MN) ?

Et comment rendre votre entrainement plus pratique, utile et adaptatif ?

L’entrainement fonctionnel et le mouvement naturel sont deux pratiques qui ont souvent tendance à être comparées et même confondues. Il n’est pas facile de s’y retrouver, autant pour les pratiquants que pour les professionnels, car la limite peut parfois être un peu floue.

 

Notamment en raison du marketing qui entoure le functional training.

L’objectif de cet article est de faire le point sur les similitudes et différences entre la pratique du mouvement naturel et celle de l’entrainement fonctionnel. Nous verrons plus loin que la plus grande différence est celle entre le mouvement et l’exercice.

"Être fort pour être utile" Georges Hébert.

Un peu de sémantique.

 

Fonctionnel = qui répond à une fonction donnée, qui convient parfaitement à sa destination.

 

Utile = qui peut servir à quelqu’un, lui profiter, lui procurer un avantage.

 

Pratique = parfaitement adapté à l’usage qu’on en fait, qui présente un maximum d’avantages, qui a le sens des réalités, qui vise à l’action concrète, qui offre le plus de facilité à une réalisation.

 

Mouvement = Déplacement d’un corps, changement de position dans l’espace .

Dans notre domaine c’est le déroulement complet d’un geste utile et pratique, par exemple grimper sur une branche depuis le sol.

 

Exercice = Activité spécialement adaptée, structurée, qui permet de développer les capacités de quelqu’un dans un domaine

Dans notre domaine c’est la majorité du temps une partie de mouvement, par exemple faire une traction (moins de la moitié du mouvement précédent).

 

Par exemple une lampe est fonctionnelle si elle éclaire. Elle devient utile si je m’en sers afin de m’éclairer dans la nuit. Elle devient pratique si elle à une longue autonomie, qu’elle est légère et que je peux la porter sur ma tête pour avoir les mains libres ( car c’est comme ca que je l’utilise, l’exemple serait différent si j’avais besoin d’éclairer plusieurs dizaines de mètres carrés de manière très intense).

 

C’est la même chose pour l’exercice fonctionnel et le mouvement naturel. Se tenir en équilibre sur un ballon de gym ou un bosu est un exercice fonctionnel car il développe l’équilibre et les muscles stabilisateurs. Mais il n’est ni pratique, ni utile vis à vis du quotidien. Je n’ai pas besoin de savoir me tenir en équilibre sur un ballon de gym dans ma vie, ni dans une situation d’urgence.

 

L’équilibre est un mouvement naturel lorsqu’il est pratiqué de manière à pouvoir être utile et pratique, comme par exemple marcher en équilibre sur un muret pour éviter une flaque d’eau. Pour pousser l’exemple à l’extrême, il peut être utile et pratique de savoir marcher en équilibre sur un toit pour échapper aux flammes d’un incendie de maison.

Pour être réellement pratique et utile la technique doit être adaptable:

 

- A différents environnements : un muret, une barrière, un mur, une branche et ce, sous la pluie ou avec du vent.

- A différentes situations : pour aider quelqu’un, se mettre en sécurité, récupérer un objet, ou franchir un obstacle.

 

On parle alors d’adaptation contextuelle.

 

Il arrive cependant que la limite soit plus floue. Parfois un conditionnement spécifique (exercice) est nécessaire pour réaliser un mouvement naturel. Par exemple, il faudra répéter l’exercice de tractions afin d’acquérir la force nécessaire pour effectuer un muscle-up ou un pop-up qui serviront ensuite à se hisser pratiquement au-dessus de l’obstacle.

C’est ici qu’intervient la différence entre un exercice et un mouvement. Dès le moment ou l’on fait un mouvement pour un bénéfice secondaire (force, explosivité, souplesse, etc…) cela devient un exercice. Si maintenant nous pratiquons un mouvement, nous le faisons pour son utilité pratique.

Le mouvement est un but en soi.

Il faut donc parfois utiliser un exercice fonctionnel dans le but de pouvoir s'entraîner ensuite de manière utile et pratique.

Mais dans le mouvement naturel il est toujours possible de trouver des solutions pour s'entraîner différemment. Si je n’ai pas la force pour pratiquer un muscle-up je vais chercher une autre solution pour grimper au dessus de l’obstacle ( la technique de la planche (pop-up) bien connue des traceurs en parkour par exemple).

 

Dans le FT les exercices sont des moyens au service du conditionnement physique mais ils ne développent pas forcément de véritables compétences au mouvement.

 

Dans le Mouvement Naturel les mouvements sont au service de l’utilité et de la praticité. Ils doivent être adaptables à différents contextes. Il s’avère qu’ils développent également la condition physique.

Alors oui, réaliser des deadlift et des squat permettra de soulever plus facilement des sacs de courses, mais non, ce n’est pas du mouvement naturel pour autant. Si un sac et plus lourd que l’autre ? et si le sac n’a pas d’anse ? et si je dois enjamber une flaque .. mon entrainement spécifique me servira-t-il ?

 

 

A mon sens c’est le marketing autour du FT qui est responsable de la confusion en raison d’arguments comme : “se référer en permanence aux gestes de notre quotidien. Sans nous apercevoir, nous faisons travailler tous les jours nos muscles en soulevant les sacs de course, en passant l’aspirateur, en montant l’escalier, en nous levant pour aller chercher un dossier, etc. Le travail fonctionnel vise donc à reproduire ces différents mouvements en les optimisant pour éviter les blessures et pour développer une silhouette harmonieuse, et en les rendant plus intenses et plus performants.”

 

Pour résumer :

 

Dans le FT on prend un mouvement spécifique du quotidien et on en fait un exercice de conditionnement physique.

 

Dans le MN on prend une capacité de mouvement brute et innée qu’on travaille sous plusieurs forme afin de pouvoir l’adapter à différents contexte dans le but d’être utile et pratique au quotidien.

 

Comment rendre votre entraînement plus pratique, utile et adaptatif ?

  • Évitez les instruments créés spécialement pour s’entraîner. Par exemple, les haltères sont adaptées pour pouvoir être soulevées facilement. Contrairement à une véritable charge. Alors soulevez tout ce que vous avez sous la main (pierres, troncs, animaux de compagnie, enfants, etc…) ou grimpez à une grosse branche au lieu d’une barre de traction et constatez la différence…
  • Que votre quotidien soit réellement votre entraînement. Plutôt que de tenter (de manière artificielle) de reproduire les mouvements du quotidien, utilisez votre quotidien comme entraînement. Par exemple portez vos enfants (même s'ils ont passé l’âge…) en montant ou en descendant les escaliers. Passez par dessus une barrière en faisant un vault pour attraper votre bus. Marchez pour aller faire vos courses. Descendez les escaliers en quadrupédie au bureau...
  • Vous voulez devenir plus adaptatifs ? Travaillez plus particulièrement le passage entre différentes aptitudes (je cours puis je grimpe, je fais de la quadrupédie et puis je cours (ou vis-versa). Ou alors entraînez deux aptitudes combinées ( par exemple je me déplace en quadrupédie tout en déplaçant une charge, je m’équilibre en quadrupédie, etc…).

Bonus : les principes du Mouvement Naturel et le Functional Training

Évolutionniste:

Les aptitudes de mouvements pratiquées sont naturelles d’un point de vue de l’évolution.

Dans le FT certain le sont comme le deadlift mais beaucoup ne le sont pas comme le tirage au TRX ou le fait de marcher en équilibre sur les mains.

 

Instinctif :

Les aptitudes de mouvements pratiquées sont essentiellement instinctives. Nous devons apprendre des techniques pour développer nos capacités et les transformer en compétences maîtrisées, mais personne ne commence à partir de zéro.

Ici la question est délicate car on peut considérer qu’un mouvement qu’il soit naturel ou non peut-être appris par n’importe qui. Cependant il n’est instinctif de faire un tirage d’anneau…

 

Universalité:

Les aptitudes de mouvements pratiquées appartiennent à tout être humain sans distinction d’origine de sexe ou d’âge.

Oui aussi pour le FT.

 

Praticité / utilité :

Les aptitudes de mouvements pratiquées sont directement utiles aux situations de la vie, à la fois simples et compliquées, qui exigent une réponses ou performance physique.

C'est ici que la différence est la plus subtile, notamment car le marketing de vente du fonctionnal training peut induire en erreur. Le FT est sensé faciliter la vie et permettre de répondre à des situations du quotidien. Le FT utilise en réalité quelques situations de la vie contemporaine pour créer des exercices. Ainsi le fait de grimper des escaliers est reproduit par des fentes avant ou porter ses sacs de courses est reproduit par le deadlift. Mais beaucoup n’ont pas d’intérêt directement applicable, comme marcher en équilibre sur les mains. Il est vrai qu’un meilleure condition physique générale facilitera la vie mais l’influence est limitée ( voir l’ensemble des autres points ).

 

Vital :

Les aptitudes de mouvements pratiquées sont utiles en cas d’urgence et contribuent à la sécurité.

De même que précédemment une meilleur condition physique peut aider mais n’est pas suffisante. En absence de compétence de mouvement, l’influence de celle ci est limitée. Faire des burpees ou des sauts sur box ne peuvent pas servir à se sortir de situations dangereuses directement. C’est la condition physique qu’ils permettent d’acquérir qui peut être aider.

 

Adaptabilité:

Les aptitudes de mouvements pratiquées et les performance physiques effectuées, de manière optimales doivent s’adapter aux exigences contextuelles telles que l’environnement ou la situation.

Le FT n’offre pas de réelle variation de contexte ni au niveau de la situation ni au niveau de l’environnement. Les surfaces et les objets sont souvent optimisés pour l’Homme, les situations sont prévisible. ( dans le MN nous utilisons également des objets comme des kettlebell pour l’apprentissage des techniques et/ou lorsqu’il n’est pas possible d’utiliser un objet naturel mais il s’agit seulement d’aménagements temporaires et/ou spécifiques).

 

Non-spécialisation / Globalité :

Toutes les aptitudes de mouvement sont pratiquées dans le but d’acquérir et de maintenir un niveau de compétences et d’entrainement complet et bien équilibré.

Dans le FT il manque des domaines de mouvements essentiels comme la nage, les arts de combat ou les franchissement d’obstacles (vaults). Dans les domaines présents beaucoup d’applications sont manquantes comme les lancers de précisions.

 

Efficience :

Les aptitudes de mouvements pratiquées sont effectuée avec compétences, c’est à dire entre autres avec une technique efficiente, résultant en de meilleur performance, conservation d’énergie et sécurité.

Dans le FT on recherche principalement à développer la condition physique à tout pris. La recherche d’efficience est donc très limité car elle diminue la dépense énergétique. Dans certains cas la technique est travaillée avec un objectif d’efficience mais dans le but de performer ( comme au crossfit ). On peut parler de sécurité dans l'exécution des exercices mais pas dans leur utilisation. Puisque les exercices n’ont pas de réelle vocation pratique il n’est pas nécessaire d’inclure la sécurité à la technique. Souvent ce sont de simples exercices, mais pas des mouvements complexes et composés.

 

Coopération :

Les aptitudes de mouvements pratiquées peuvent être exécutées en coopération ( par deux ou plus d’individus ) afin d’effectuer des tâches physiques qu’aucune personne ne pourrait atteindre seul. Ou bien elles peuvent être pratiquées individuellement mais dans le but de soutenir les autres.

Ce n’est pas une pratique ni un but du FT.

 

Environnemental :

Les aptitudes de mouvement sont régulièrement pratiquées à l’extérieur afin de maximiser les bienfaits sur la santé et d’augmenter le bien être et la connexion avec la nature.

C’est parfois le cas en FT.

Ceci est un article écrit en commun entre Jérôme Pinard de www.mouvement-naturel.com et Hugo Colin de  www.wolfmovement.fr.

 

Merci de nous avoir lu jusqu’ici et si cet article vous a donné envie de communiquer, vous pouvez nous écrire un petit commentaire juste ci-dessous.

Si vous avez apprécié merci de la partager avec vos amis sur les différents réseaux sociaux.

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Baudry (jeudi, 16 novembre 2017 21:01)

    Article très intéressant et concis. Belle collaboration Hugo.
    Cet article est un bon manifeste du mouvement naturel. Je m'en inspirerai lors de mes prochaines présentations du MovNat pendant mes séances de coaching.
    Merci encore pour ce très bon blog!

  • #2

    Alex (lundi, 04 décembre 2017 16:50)

    Très intéressant et précis, merci !