· 

Profiter de l'hiver...

Comment concilier mouvement naturel et conditions hivernales ?

De tous temps, l'être humain a du vivre, bouger et s'adapter aux différentes saisons et climats. Ce n'est que récemment que l'on peut vivre presque sans avoir besoin de s'exposer aux différentes variations climatiques (par exemple avec les différents chauffages, climatiseurs, vêtements techniques, etc.).

 

Cela semble un grand progrès pour notre confort quotidien. Mais ce confort apparent est-il vraiment un progrès ? Je pense que à l'instar de beaucoup de progrès modernes, le fait d'être moins exposés aux conditions climatiques (chaleur, froid, soleil, pluie, vent etc...) nous déconditionne, tout comme le fait de ne pas bouger va déconditionner notre organisme à pouvoir bouger (ce n'est pas uniquement nos muscles qui se déconditionnent lorsqu'on se met à moins bouger, mais l'ensemble de l'organisme...). En fait de confort, c'est un grand danger pour nous,car nous tombons facilement dans ce piège subtil et nous devenons plus fragiles physiquement et émotionnellement.

Comment concilier conditions hivernales et Mouvement Naturel ?

  • Habillez-vous en conséquence, mais en pensant au fait que bouger donne chaud.
  • Pensez aux habits thermiques, personnellement j'ai adopté le mérinos qui procure une douce chaleur naturelle. Comme c'est de la laine, j'aime aussi imaginer que nos ancêtres devaient porter des lainages et fourrures assez proches.
  • Protégez vos mains, pieds et oreilles des engelures. Vous pourrez par exemple profiter plus longtemps du froid (par exemple torse nu) en enfilant un bonnet et des gants.
  • Personnellement je profite de la saison froide pour pratiquer la course à pieds, au moins deux fois par semaine. J'aime particulièrement courir en FiveFingers Komodo Sport – Chaussures de Course de matériau synthétique homme, Noir, 41 EU. Que je complète en général avec ces chaussettes qui me procurent la chaleur juste nécessaire Chaussettes INJINJI – Outdoor 2.0 original Weight Crew de laine mérinos – Chaussettes Orteils (Unisexe) Charcoal (M (40,5–44 UE))...
  • Trouvez des spots éclairés pour vos entraînements (et oui, il fait nuit longtemps en hiver), ce qui veut dire souvent de s'entraîner en milieu urbain.
  • Pour un entraînement inoubliable, entraînez-vous sous la pleine lune 🌕 par temps dégagé. Ces conditions m'ont permis les plus beaux entraînements hivernaux.
  • ⚠️ Attention ⚠️, avec la neige et le gel, souvent la friction va baisser. Ce qui veut dire que la ou vous grimpiez ou sautiez facilement en conditions chaudes peut être en dehors de vos possibilités. Soyez-en conscients! Le risque de chutes est également plus élevé.
  • Réduisez la durée de vos sorties, si les températures ou les conditions sont trop dures pour vous.

Un exemple personnel d'exposition au froid

Lors du week-end passé j'ai eu l'occasion d'aller me baigner dans le Chéran, une petite rivière à proximité d'Annecy. Il est clair qu'il s'agit là déjà d'une exposition au froid intense mais qui permet de montrer ce que l'on peut réaliser avec un peu d'entraînement. L'air était à -2°c et l'eau à 2°c. Ma baignade dura environ 5 minutes cumulées ce qui est à la fois court et long...

Ce fut aussi un petit test pour moi, me permettant de voir mes progrès mais également le long chemin encore à parcourir. J'espère réussir à m'exposer ainsi bien plus régulièrement au froid.

 

Mes conclusions suite à cette expérience :

  • Prévoir une grande serviette, des habits chauds et faciles à enfiler pour la sortie de l'eau. Attention à laisser au corps le temps de se réchauffer par lui-même avant de boire une boisson chaude.
  • Faire attention à se déplacer lentement si vous êtes pieds-nus, l'insensibilisation venant du froid peut favoriser les faux pas ou les petites blessures.
  • Ayez quelqu'un pour vous aider et vous soutenir. Souvent le rhabillage avec les doigts engourdis et tremblants peut être un peu difficile.
  • Avant et après le bain, bougez et respirez ! Cela aide beaucoup à rendre l'expérience bien plus agréable et à dépasser ses limites, principalement psychologiques.

 

En lien avec cet article :

Merci de m'avoir lu jusqu'ici, si cet article vous a donné envie de partager, merci de me laissez un commentaire sympa ci-dessous, et si cet article vous a plus, merci de le partager avec le plus grand nombre via les réseaux sociaux !

 

Et rappelez-vous que le Mouvement est dans votre Nature !

Écrire commentaire

Commentaires : 6
  • #1

    Nico (mardi, 05 décembre 2017 12:36)

    Merci pour tes conseils,j’essaye moi aussi dans appliquer la plupart qui plus est, je pratique aussi la course à pied
    A+

  • #2

    Payet Sébastien (mardi, 05 décembre 2017 14:49)

    Super cet article et top de voir ces pratiques hivernales!
    Top de voir que je suis pas seul, je me baigne pas loin de toi, du côté du Lac d' Annecy. Je suis Wim Hof Method Certified Instructor ( premier et unique pour le moment en France)
    Ton article est top, juste un point: se réchauffer par les capacités du corps avant de boire quelquechose de chaud et faites ( lecteur qui se lance) des recherches sur l' afterdrop ( hypothermie qui suit l' exposition au moment du réchauffement par recirculation du sang de la périphérie ( sang froid) vers le centre ( cerveau coeur viscère) un réchauffement trop rapide ( par chaleur exogène) est dangereux.
    Bravo à toi pour ta pratique et ton article et au plaisir de se rencontrer un jour!
    Sébastien Payet.
    https://www.oserrevergrand.fr/

  • #3

    Jérôme (mardi, 05 décembre 2017 15:26)

    Merci Sébastien pour ce commentaire ! Je suis sur Neuchâtel, mais j'étais dans de la famille près d'Annecy ! Au plaisir de se rencontrer, je pense que l'on a beaucoup de choses à partager ! Je vais corriger le point sur la boisson chaude.
    Encore merci !

  • #4

    Payet Sébastien (mardi, 05 décembre 2017 15:57)

    Parfait ton article ! top avec la correction :)
    Et donc au plaisir de se rencontrer et échanger une journée dans la Nature!
    Seb.

  • #5

    Payet Sébastien (mardi, 05 décembre 2017 16:01)

    Et je me permet pour tes lecteurs qui veulent apprendre la WHM en ligne avec le Fundamental Course de mettre ici le lien:
    https://www.wimhofmethod.com/video-course-fundamentals?tap_a=24510-209437&tap_s=78783-bcc9db

    Au plaisir et oui à coup sûr on a beaucoup à échanger j' aime ce que tu proposes!
    Seb.
    ( le mouvement est ce qui me manque et je vais débuter là )

  • #6

    Hugo Colin (mardi, 05 décembre 2017 22:51)

    Salut Jérôme, super l'article ! En tant que Vosgien je connais bien le froid aussi et je suis sûr que c'est le fait d'avoir grandis là bas qui fait que je ne suis jamais malade ( ça plus le fait de toujours avoir été en contact avec la nature, la terre etc ). Maintenant que je suis à Montpellier, je fait régulièrement des passages dans la mer en hiver et j'ai le sentiment que ça maintient en forme ! à bientôt