Beauté ou saleté ?

Il n'est terre qui n'aime à être humectée.

Ménandre ; Fragments - IVe s. av. J.-C.

Quel est le lien selon vous entre une jeune femme profitant d'un soin en salon de beauté et un enfant jouant dans la forêt humide ? Vous ne voyez pas... C'est la boue.

Certaines personnes vivent dans une crainte de la saleté et des microbes ( Mysophobie). On considère la boue comme une saleté pleine de microbes. Nous évitons même soigneusement d'en toucher et interdisons notre progéniture de jouer avec cet élément fascinant.

 

Car qu'est-ce que la boue?

  • C'est de la terre, élément vital, habitat de millions d'organismes vivants, qui soutient et nourrit les végétaux et elle agit comme un filtre pour l'eau.
  • C'est de l'eau, élément vital, composant principal de notre corps, support de la vie.

Mais est-elle  vraiment dangereuse? Pourtant on se fait tartiner, même sur le visage (et souvent assez cher...) pour exfolier et embellir la peau... Et dans la nature elle serait dangereuse ? Explorons cela un peu plus en profondeur.

En fait la boue, comme la nature, a des effets positifs pour la santé qui sont prouvés. Elle contient Mycobacterium Vaccae qui stimule le système immunitaire et augmente le niveau de sérotonine dans le cerveau (une endorphine qui nous calme, nous relaxe et va favoriser nos fonctions cognitives, et si comme moi vous désirez booster votre sérotonine, entraînez vous également dans la boue!).

 

Les chercheurs affirment également qu'une exposition régulière à cette bactérie réduit la vulnérabilité de l'enfant (et nous sommes de grands enfants ;-) ) à la dépression. L'excès de propreté augmente les risques d'allergies et d'asthme; l'exposition régulière va stimuler le système immunitaire de l'enfant et ainsi prévenir ces affections. De plus la boue permet une stimulation sensorielle particulièrement riche.

 

Comment appliquer cela dans notre pratique du Paléofitness ?

  • En s'entraînant dehors par tous les temps, si possible dans la nature.
  • Mettez-vous pieds-nus, si ce n'est que quelques minutes à la fin de votre entraînement. Cela vous permettra de vous familiariser progressivement à cette condition, de plus si il fait froid, vous améliorerez beaucoup la micro-circulation dans vos pieds.
  • Jouez à vous enduire de boue, marchez dedans, soulevez des pierres boueuses, voire même si vous trouvez de la glaise, fabriquez des boules de boue que vous pouvez vous entraîner à soulever, transporter ou lancer ( une bataille de boules de boue? Pourquoi-pas ! )
  • En bref, nourrissez l'enfant qui est en vous!

Et prenez toujours plaisir à vous entraînez ;-) .
Et ce n'est évidemment pas indispensable de se salir pour pratiquer le Mouvement Naturel avec de bons résultats!

Merci de m’avoir lu jusqu’ici, si cet article vous a inspiré, merci de me laisser un commentaire sympa juste ci-dessous, et si cet article vous a plu merci de le partager avec le plus grand nombre via les réseaux sociaux!

Livres en liens avec cet article :

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Alex (mardi, 03 octobre 2017 11:39)

    Heureusement ce n'est pas la seule manière de pratiquer le mouvement naturel, ça il faut le préciser :) On peut tout-à-fait traire les mêmes bénéfices d'un point de vue de conditioning, performance sportives, acquisition de skills et surtout résultats esthétiques... tout en restant propres.