· 

Comment booster votre running !

Pimentez votre course à pied grâce à la méthode de mouvement naturel.

Personnellement j’adore courir, cela me fait me sentir libre, vivant et vibrant d’énergie et me permet de rentrer dans l’état de flow très rapidement. Mais ce n’est pas le cas de tout le monde, au contraire, je sais que beaucoup de gens s’ennuient facilement lorsqu’il s’agit de courir. C’est toujours une question de point de vue, mais moi je ne m’ennuie jamais quand je cours et je vais vous expliquer pourquoi mais surtout comment ne plus jamais vous ennuyer en courant.

Je désire ici partager avec vous mes idées concernant la course à pied afin de l’agrémenter et de la rendre à la fois plus attrayante et plus réaliste en lui ajoutant du Mouvement Naturel. Par contre je ne parlerais pas dans cet article de la course à pied en elle-même ni de comment courir selon le mouvement naturel (course dite efficiente, minimaliste ou pieds-nus).

Pourquoi courrez-vous ?

Je trouve que la question « pourquoi ? » vient éclairer notre pratique comme aucune autre. Pourquoi allez-vous courir ? Pour essayer de changer ? Changer quoi ?

Souvent, transformer le Mouvement en Exercice va lui enlever beaucoup d’intérêt. Comme ces personnes qui sont en relation amoureuse par intérêt (souvent financier), mais qui s’emmerdent comme pas possible dans leur relation, au point de tromper ledit /ladite partenaire afin de satisfaire tous leurs besoins. Et bien dans le Mouvement Naturel c’est la même chose, si vous transformez ça en simple moyen, votre pratique en deviendra bien moins sexy !

 

Pourquoi je cours ? Parce que ! Comme les enfants, pour m’amuser et prendre du plaisir. Comme les bouddhistes le disent, le chemin est le but.

Volume - Intensité - Complexité

En Mouvement Naturel, nous dissocions le Volume, l’intensité et la complexité comme trois composantes essentielles de l’entraînement. Combinés judicieusement ils nous permettent une grande variété dans notre entraînement.
Le volume va nous apporter l’endurance musculaire et cardio-pulmonaire. Il permet également d’acquérir de la volonté et de la persévérance. Un travail correct du volume est long, mais d’intensité faible (rythme cardiaque en suivant la méthode Maffetone ( 180 - âge = battements cardiaques à ne pas dépasser pendant l’entraînement ).
L’intensité va nous permettre d’acquérir l’explosivité et la force. Il nous permet également de modifier favorablement notre équilibre hormonal (hormone de croissance et testostérone). L’intensité est importante dans notre entraînement mais ne doit être pratiquée qu’avec modération (moins de 30 minutes) et que les jours ou l’on est en forme et quand on a complètement récupéré des entraînements précédents.
La complexité va améliorer notre adaptabilité et notre efficience. La complexité est le grand oublié des entraînements typiques de fitness. La complexité peut être vue selon deux facteurs principaux : la technique et notre environnement. La cible de la complexité est notre cerveau.

Combiner intelligemment ces trois facteurs permet de rendre l'entraînement bien plus intéressant.

Comment booster sa course à pied avec le mouvement naturel

Un des principaux avantage d’ajouter du Mouvement Naturel dans son jogging, c’est que l’on va augmenter la complexité. Je donne ci-dessous des idées pour pimentez votre course à pied. Ces suggestions seront plus faciles à mettre en œuvre si vous allez courir en milieu naturel que si vous restez en ville…De plus la nature à ses bienfaits propres.

  • Ramasser un petit objet (personnellement je ramasse souvent des pommes de pin (en Suisse on les appelle des pives) ou des petites pierres, etc.)puis le lancer en courant, en visant une cible (imaginaire ou réelle). À faire des deux mains. Si vous courrez avec un partenaire, faites une bataille pendant une partie de votre parcours (pas avec des pierres ;-) ).
  • Ramasser un petit objet et le transférer d'une main à l'autre. Pour faire travailler votre cerveau.
  • Ramasser un objet (plus ou moins lourd, je prends ce qui croise mon chemin, des fois c’est léger, et des fois lourd…) et le transporter. Sur le côté (dans la main), à la poitrine, au-dessus de la tête. Le lancer de toutes ses forces.
  • Boxer contre l’ombre, à la Rocky.
  • Ajouter des pauses (dans votre course) de mouvement, pour ce faire, aller courir le long d’un parcours de santé (piste Vita, ou éventuellement dans un parc ou en forêt), car cela augmente fortement les possibilités de mouvements.
  • Ces pauses de mouvement peuvent comprendre : de l’équilibre, de la quadrupédie, du saut, des passages d’obstacles (vaults), de la grimpe…

Ma conclusion

En guise de conclusion, si cela vous ennuie de courir, commencez par changez votre pratique et examinez pourquoi vous faites ce que vous faites ! Dans un second temps, ajouter variété et complexité augmentera beaucoup l’attractivité d’une activité physique (en plus de la rendre plus utile et réaliste…).

Merci de m’avoir lu jusque ici, si cet article vous a donné envie de partager, merci de me laisser un commentaire ci-dessous, et si cet article vous a plu, merci de le partager avec le plus grand nombre sur les différents réseaux sociaux !

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Veronique Settier (jeudi, 11 janvier 2018 10:12)

    Merci pour cet article, je m'ennuie rarement mais parfois c'est plus monotone. Mon astuce à moi.... Prendre des photos, faire un câlin à un arbre ou explorer un nouveau parcours...
    Bonne journée et bon run